À venir

Indice Ultraviolet

Avec Marie Griesmar, Daniel Keller, Renaud Loda, MÂT espace d’art, MACACO Press (Sabrina Fernández Casas et Patricio Gil Flood), Colin Raynal
+ invité·e·s

Performances, conférences, discussions, projections, hypothèses, grillades au CAN et hors les murs

Est-ce que ça augmente ou est-ce que ça diminue ? (1)
05.06 dès 18h au CAN

Comment intégrer le verbe durer ?
08.06 dès 14h au CAN

Est-ce que c’en est assez ?
22.06 dès 15h au Port de Neuchâtel

Est-ce qu’on est en avance ou en retard ?
06.07 dès 14h au CAN


1. Tristan Garcia, La vie intense, 2016



Lancement de 2 publications

06.07 dès 14h au CAN

Exposition de l’édition vinyle Maxi 45t. Mosset/Christophe

Le chanteur Christophe met en musique des entretiens d’Olivier Mosset réalisés et découpés par Marie Villemin et Martin Widmer.


Lancement de la publication Neo Geography éditée par Adeena Mey et Kyung Roh Bannwart

La rencontre entre deux scènes. Suisse et sud-coréenne. L’occasion de repenser un format d’exposition, l’échange entre deux centres d’art. Telles étaient les prémices de Neo Geography I & II, projet rassemblant trois artistes basés en Suisse – Chloé Delarue, Tatiana Rihs, Matthias Sohr – et trois artistes coréennes ‐ Yuri An, Hwayeon Nam, Jeehee Park. Les six œuvres produites spécialement pour Neo Geography résultaient de l’invitation des curateurs Kyung Roh Bannwart et Adeena Mey, à répondre à leur recherche, une tentative d’aller au-delà de certaines contingences curatoriales. Son objet portait sur les critiques d’architecture Sigfried Giedion et Ahn Young Bae dont les montages textuels et photographiques dessinaient un lien conceptuel entre les deux pays, l’exposition s’appropriant cet échange qui, bien qu’il n’ait pas eu lieu, s’offrait comme potentiel, actualisé par le projet.

Fonctionnant à la fois comme le catalogue de deux expositions, au CAN puis à Post Territory Ujeongguk à Séoul en 2017 et comprenant une série de textes dus à des curateurs et des théoriciens coréens, ainsi qu’aux curateurs du projet, cette publication poursuit la recherche initiée autour des pensées modernistes et l’horizon de possibles qu’elles offrent à des artistes contemporains, entre la Suisse et la Corée du sud.