Girls, Girls, Girls

Maria Beatty, Madeleine Berkhemer, Virginie Boursette, Hsia-Fei Chang, B&eacure;atrice Cussol, Ninar Esber, Cathrine Jammes, Sonia Koumskoff-Raissi, Pascale Lafay, Chlo&eacure; des Lysses, Natacha Merritt, Marianne Müller, Lyzane Potvin, Kiki Seror, Nicole Tran Ba Vang, Ellen von Unwerth, Ileana Vicius, Ornela Vorpsi, Lamia Ziad&eacure;

Exposition du 8 mai au 25 juin 2005
Prolongation jusqu’au 31 juillet 2005

Il y a quelques ann&eacure;es, alors que nous dînions tous deux avec nos compagnes un soir d’&eacure;t&eacure;, la discussion vint à porter sur les femmes artistes. Nous, les hommes, cherchions, dans l’histoire de l’art et dans l’actualit&eacure;, des œuvres cr&eacure;es par des femmes qui nous auraient autant renvers&eacure;s que les travaux de certains hommes. En fait, nous voulions trouver dans la gent f&eacure;minine l’&eacure;quivalent de Picasso, et au bout d’un moment, faute de r&eacure;sultats, nous parvînmes à cette conclusion scandaleuse : il n’y a pas de v&eacure;ritables artistes femmes. Autant dire que la soir&eacure;e d&eacure;g&eacure;n&eacure;ra très vite, car nos &eacure;pouses, si elles ne sont pas f&eacure;ministes pour deux sous, ne pouvaient laisser passer une telle &eacure;normit&eacure;. Nous nous efforçâmes de d&eacure;vier la conversation, mais l’incident avait eu lieu, et il devait laisser des blessures en revenant de temps à autre sur le tapis.

Girls, Girls, Girls est en quelque sorte une manière de nous racheter et de faire amende honorable. Car suite à cet &eacure;pisode, nous nous sommes davantage ouverts à la cr&eacure;ation f&eacure;minine. Les critères qui nous animaient &eacure;taient bien sûr d’ordre formel, mais il ne fallait pas &eacure;carter une donn&eacure;e importante : le machisme qui avait &eacure;t&eacure; à l’origine de toute cette affaire, et que nous assumons entièrement. Nous sommes des hommes, c’est pourquoi nous avons choisi d’exposer des jeunes femmes artistes qui toutes, à des degr&eacure;s divers, travaillent sur une repr&eacure;sentation sexu&eacure;e du corps f&eacure;minin, qu’il s’agisse du leur ou de celui de modèles. Girls, Girls, Girls, c’est une exposition sur le d&eacure;sir. Girls, Girls, Girls, c’est un regard masculin sur des filles qui portent un regard sur d’autres filles.

St&eacure;phane Pencr&eacure;ac’h et Richard Leydier

+ texte

photos: